« De la nécessité d’un retour aux anciennes collections ... »

Les collections issues des fouilles anciennes de la grotte du Trilobite (collections Ficatier et Parat) et de la grotte des Fées (fouilles Ficatier, Grenet et Parat), de la grotte du Mammouth ou encore de la grotte des Hommes à Saint-Moré (Fouilles Parat) sont en grande partie inédites ou ont été étudiées anciennement. Elles ont connu une histoire complexe en atteste leur « éclatement géographique » au sein de différents musées français et étrangers. Une grande majorité de ces séries est conservée au Musée de l’Avallonnais à Avallon et dans les locaux de l’équipe d’Ethnologie préhistorique à Nanterre, mais d’autres sont connues au Musée d’Archéologie Nationale à Saint-Germain-en-Laye, au Muséum d’Histoire Naturelle à Paris, à la médiathèque de Joigny (Yonne), et au Musée de Genève (Suisse). Cet inventaire n’est pas exhaustif, et un travail d’investigation reste à conduire pour identifier d’éventuels autres lieux de dépôts des collections d’Arcy-sur-Cure. C’est là, l’un des grands enjeux de ce projet de recherche.

Nejma Goutas